Faire son pain

Pour tous les retraités qui ont le temps de cuisiner pourquoi ne pas faire son pain non pas à la machine (MAP) mais bien à la main. Vous mangerez du pain sans additifs industriels et avec un choix de farines diversifiées. Votre santé s’en portera bien mieux.

Voici une recette que nous avons expérimenté à plusieurs reprises et qui donne un pain artisanal avec fibres.

 

1) Faire une Poolish.

D’origine Polonaise la Poolish est une recette qui permet d’avoir un pain aéré et sans trop de levure.

Ingrédients :

  • 100g d’eau tiède
  • 10g de levure sèche ou 25g de levure fraiche
  • 100g de farine

Mélanger la levure dans l’eau tiède.

Ajouter la farine, mélanger et laisser reposer dans un endroit chaud sous couvert. Ici nous avons utilisé le micro ondes avec l’eau tiède pour laisser la Poolish gonfler et former des bulles en surface pendant environ 1h.

poolish-1 poolish

2) Préparer la pâte pour la première levée

Mélangez à la Poolish, 150g d’eau tiède et 350g de farine. Nous avons choisi une farine d’épeautre qui convient mieux pour la santé grâce à ses fibres.

Ajoutez 10g de sel (surtout ne pas oublier sinon votre pain serait immangeable)

Pain-1De préférence au pétrissage manuel nous utilisons un robot avec une tige de pétrissage. Laisser tourner à vitesse 1 pendant 2′ puis passez à la vitesse 2 pendant 3′ en versant un peu d’eau pour faire le « lessivage ». Laisser encore tourner pendant 3′ à vitesse 3.

La pâte doit être suffisamment humide mais sans coller sur les mains lorsque l’on formera une boule que l’on mettra également  au micro onde (sans l’allumer !) avec un bol d’eau tiède pendant une bonne heure. On peut également mettre la pâte au chaud (max. 25°C) recouverte d’un film plastique pour éviter le dessèchement. La pâte doit doubler de volume avant de passer à l’étape suivante.

3) Mettre la pâte en forme pour la 2ème levée.

Préparez le plateau qui servira à passer au four en le graissant avec un peu de beurre.

Donnez un coup de poing dans la pâte pour extraire l’air et sortez la du bol. Étalez la pâte avec les deux mains sur votre plan de travail, saupoudré d’un peu de farine, comme un crêpe. Pain-2 Repliez la de chaque cotés pour donner à la pâte la forme que vous désirez. Pour que votre pain soit le plus aéré il faut emprisonner un maximum d’air.Pain-3

 

 

 

 

 

 

 

4) Faire lever la pâte une deuxième fois

Pain-4Mettre le pâton sur la platine que vous avez préparé. Mettez un verre d’eau  chaude à coté (pas trop près) puis recouvrez d’un grand sac en plastique pour éviter le dessèchement. Placez la platine sur un radiateur pas trop chaud ou dans un endroit chaud pendant une bonne heure. Attention le pâton va plus que doubler de volume. Évitez que le sac ne colle à la pâte. Lorsque le pâton aura pris sa forme vous pouvez préchauffer votre four à 230°C. Si vous disposez d’un four à vapeur choisissez le mode « vapeur alternée ».

 

5) La cuisson

Pain-5Le four étant à température, enlevez le sac plastique recouvrant le pâton. Prenez un couteau bien tranchant ou une lame de rasoir et faites trois entailles (grignes) dans celui-ci. Avec un pinceau de cuisine enduisez le pâton avec de l’eau tiède pour que pendant la cuisson il prenne une belle couleur ambrée. Mettre au four pendant 10′ à 230°C et ensuite 20′ à 210°C.

 

 

6) Le sèchage

Pain-6Laisser reposer le pain sur une grille pour le sécher. Puis après 30′ le mettre dans un sachet plastique pour le ramollir un peu. Il faut plusieurs essais infructueux pour arriver à un pain qui ne s’affaisse pas et qui ne s’émiette pas. Nous invitons tous ceux qui ont fait du bon pain d’échanger leurs expériences : Votre message.

 

Bonne dégustation !

 

2 réflexions au sujet de « Faire son pain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *